alain roger




" [...] non pas l'olivier, ce ne serait pas possible, mais le souvenir de l'olivier, par fragments, recomposé dans la quiétude et la lumière apaisée de l'atelier. Et ainsi, peindre comme pour acclimater le motif à ma façon de poser lignes et couleurs. Joindre un dehors lointain, solaire, minutieusement recueilli, au proche espace de l'atelier, intérieur, intime, lieu dominé par l'arbitraire. Entre-deux où se situer comme peintre. A mi-chemin de la nature et de l'artifice, comme en un jardin. Un jardin des Retours."

(Extraits de : Ebauches d'un horizon & Dans le jardin soustrait à l'horizon, Editions Inclinaison, Cordes Tissées, 2015)




Jardin des Retours
Diptyque, Huile et encre sur toile, 130 x 194 cm , 2009

(coll. part.)